Sidya Touré: Aujourd’hui nous assistons à une véritable catastrophe dans notre pays

Alors que tout regroupement de plus de 20 personne est interdit en cette période de crise sanitaire, le Président Alpha Condé convoque la rentrée parlementaire pour inaugurer la future assemblée nationale. Pour Sidya cette décision conduit le pays à une catastrophe
Le leader du parti Union des forces républicaines, s’est adressé à travers une vidéo publiée sur la toile. Selon lui, le President Alpha Condé après avoir tenté d’organiser des élections législative et référendaire dans un contexte :<<totalement perturbé, boycotté par l’ensemble de la communauté internationale, il  continue d’aller de l’avant pour obtenir un troisième mandat. C’est ainsi qu’il a refusé, avant les élections, l’aide de la communauté internationale qui devait nous  assister pour la lutte contre le coronavirus.>>
Poursuit , Sidya Touré ajoute :<< avoir fait cette forfaiture, nous nous trouvons aujourd’hui dans uns situation inacceptable. La Guinée est envahit par cette maladie et nous l’avions prévu, nous l’avions signalé. Le FNDC a fait des communiqués, nous les leaders politiques nous avons intervenu mais, les dispositions n’ont pas été prises. Aujourd’hui nous assistons à une véritable catastrophe dans notre pays et je pense qu’à la mémoire des cadres supérieurs qui sont tombés, on aurait pu se donner un temps de recule mais non, on avance toujours.>>
Pour l’ancien premier ministre guinéen, Alpha Condé a décidé la mise en place :<<du bureau du prétendu assemblée nationale  qui aurait été élue dans les circonstances que nous connaissons tous,  en ignorant complètement la situation sanitaire de notre pays, c’est la raison pour laquelle nous vous demandons le 21 avril d’être encore plus confiné chez vous , d’observer une ville morte sans manifestations, vue que l’important pour nous , c’est l’intérêt des guinéens. Ceux qui veulent aller se regrouper encore en dehors de tout ce qui est prévu comme réglementation dans notre pays , mais qui ne fichent pas mal de l’état sanitaire de la Guinée, laissons-les jouer à ce jeux, laissons-les faire ce qu’ils savent faire le plus , nous mettre en danger.>>
Au terme de son adresse , l’opposant a appelé les guinéens :<<résister à l’autocratie qui se met en place chez nous, à l’incompétence qui est en train de nous envahir. >>
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies