Sidya Touré à Ibn Chambas :Les gens sont arrêtés dans des conditions qui ne sont pas définies

Après le chef de file de l’opposition guinéenne et les membres du FNDC,  le diplomate onusien,  Ibn Chambas a été  reçu  ce mercredi 11 mars 202, par le Président du parti Union des forces républicaines. Sidya Touré a dénoncé les violences  dont sont victimes les citoyens depuis maintenant 6 mois.
《 Depuis le 14 octobre, nous avons plus de 40 personnes qui ont été tuées. La communauté internationale doit prendre ce dossier notamment au niveau des droits de l’homme .C’est son rôle    》, a interpelé le leader de l’UFR
 Une réunion est prévue entre les opposants guinéens et le secrétaire général des Nations Unies à Ouaga dans les jours  à  venir,  pour l’ancien premier  ministre guinéen, :《cet aspect doit être évoqué. Imaginez que la police tue deux opposants à Dakar, personne ne va dormir là-bas pendant trois mois. Mais ici, on banalise le problème》
Cet opposant au troisième mandat pour Alpha Condé n’a pas manqué d’évoquer les arrestations  et tortures dont sont victimes les opposants au troisième mandat d’Alpha Condé.
《Les gens sont arrêtés dans des conditions qui ne sont pas définies. Ils sont transportés parfois à Soronkoni. Il faut que là aussi, les organisations des droits de l’homme et les Nations Unies interviennent》 a-t-il conclut
Aissatou Diallo, pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies