Sextape au lycée 3 avril de Kankan : Le S/G de la FEGUI suggère des sanctions contre les responsables de l’établissement

Depuis samedi dernier, une vidéo sextape tournée par des élèves défraie la chronique à Kankan. Il s’agit, selon les informations, des élèves du lycée 03 avril. Mais ce qui irrite surtout la colère des uns et des autres, c’est le mutisme des responsables de l’établissement. Parmi les personnes les plus indignées par cette vidéo, le secrétaire général de la Fédération des Élèves et Étudiants de Guinée (FEGUI) qui suggère des sanctions contre l’administration dudit lycée.

«Pour nous, la vidéo n’est pas qu’obscène. Elle est aussi dégradante et immorale. Le milieu scolaire ne mérite vraiment pas de tels actes et surtout que ce sont des adolescentes qui sont impliquées dans cet acte immoral», a déploré Kabinet Keita tout en condamnant fermement ce scénario dans une interview qu’il a accordé à nos confrères de mediaguinée.

Pour ce promoteur de l’éducation, le plus marrant dans cette affaire, c’est le silence coupable de l’administration scolaire de l’établissement en question. Il évoque ensuite la nécessité pour les autorités éducatives de s’y intéresser et de prendre ses responsabilités.
«Normalement, les responsables du lycée 3 avril, même s’ils ne sont pas directement impliqués dans le tournage de ces vidéos, mais vu leur silence, ils devraient être sanctionnés par la DPE ou l’IRE de Kankan ou par le Ministère de l’Education nationale», a laissé entendre Kabinet Keïta.

Pour rappel, la vidéo dont il est question a été tournée par 6 élèves, 3 filles et 3 garçons, dans une chambre près du complexe scolaire.

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies