Sékou Koundouno :  » Le FNDC a ses sympathisants à Sékhoutouréya, à la Primature, aux renseignements généraux … »

Sekou Koundouno a assuré ce mercredi 5 février, que le FNDC a ses yeux et ses oreilles partout en dans les services du gouvernement. Ce qui selon lui, lui a permis de savoir ce que le gouvernement a entrepris dans le cadre du couplage des législatives et du référendum.

« Le FNDC a ses militants et sympathisants à Sékhoutouréya, à la Primature, aux renseignements généraux et dans tous les services gouvernementaux. Nous avions déjà été informés du décalage des élections afin qu’elles puissent être couplées au scrutin référendaire illégal et illégitime dont le seul but est de permettre au président de mourir aux affaires et de à clan mafieux de protéger ses sales intérêts. Donc, c’est un non-évènement au niveau du FNDC. Nous continuons la trêve afin d’accorder tout le respect aux religieux chrétiens et musulmans, qui prend fin demain soir », a-t-il confié, lors d’une interview sur radio Espace.

Plus loin, le chargé des stratégies explique  que le FNDC avait déjà signifié aux religieux que le gouvernement voulait reporter les législatives pour les coupler au référendum.

‘’Quand nous avons rencontré la semaine passée les chefs religieux chrétiens et musulmans, nous avons fait passer un message à travers le coordinateur Abdouramane Sanoh pour informer les chefs religieux qu’un report est en cours qui n’a rien à avoir avec la démarche menée par ces chefs religieux et que ce report était lié aux contraintes techniques et opérationnels de la CENI. Donc, pour nous, il n’y a pas eu report. C’était juste pour faciliter l’acheminement du matériel référendaire illégal et illégitime ». Avant de dire que : « Dans la stratégie globale d’intervention d’empêcher ce putsch constitutionnel qui n’obéit à aucune convention et à aucun traité », a-t-il dit.

Par ailleurs, Sekou Koundouno explique qu’après le couplage des législatives et du référendum, le FNDC ira au-delà de la résistance active et permanente.
« Le FNDC ira au-delà de la résistance. Déjà, sur la table du comité de pilotage, le coordinateur national et les autres vont déterminer toutes les dernières stratégies constitutionnelles, des traités et des conventions. J’ai pu vous le dire que si le gouvernement s’est engagé à défier le peuple de Guinée dans sa dignité et dans son honneur, le peuple de Guinée conformément à la quête de sa souveraineté perpétuelle, s’engagera conformément à la constitution guinéenne à respecter les lois et les principes auxquels la nation a souscrit pour défendre son honneur et sa dignité », a-t-il fait entendre.

Gilbert.T pour Flashguinee

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies