Sécurité routière : le port de casque est désormais obligatoire pour les conducteurs de moto à N’zérékoré

A partir du 1er février 2021, les conducteurs de motos ne pourront pas circuler dans la ville de N’zérékoré s’ils ne portent pas de casques. C’est en tout cas la décision qui a été prise par la police routière de la région. L’annonce a été faite par le commissaire spécial de la sécurité routière qui présentait le bilan des fêtes de fin d’année ce mardi 05 janvier.

Selon le commissaire Kandel Roger Bangoura, cette décision tire ses motivations dans la recrudescence des accidents de la circulation.

« Nous voulons que les motards respectent la réglementation cette année, car ils font plus d’accidents que les automobilistes en zone urbaine. Ils sont à 90% auteurs d’accidents en circulation routière et ils ne portent pas de casques », a-t-il indiqué dans des propos relayés par nos confrères de Mosaïqueguinée.

Pour y arriver, poursuit le commissaire Roger Bangoura, « nous attirons l’attention des autorités pour des interventions et la sagesse de la commune urbaine. Nous voudrions que les autorités qui peuvent nous influencer se retirent de ces interventions-là, parce que nous n’allons pas accepter. Nous allons même commencer par les militaires et gendarmes qui roulent sans casque ».

« A partir du mois prochain, c’est-à-dire février, la mesure entrera en vigueur et sera valable pour tout le monde », a prévenu Kandel Roger Bangoura.

À N’zérékoré, au moins six accidents graves avec perte de connaissance ou traumatisme crânien, sont enregistrés tous les jours selon le service des urgences de l’hôpital régional.

 

Boubacar Barry