Info d'ici et d'ailleurs

Scrutins du 1er Mars : Un responsable du FNDC ne cautionne pas la violence, appelle au boycott… !

GUINÉE – A moins d’une semaine du double scrutin (législatives et référendum constitutionnel) prévu le dimanche 1er mars prochain.

Le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo pas comme les autres responsables du front opposé à toute idée de nouvelle constitution, a par ailleurs déclaré chez nos confrères de RFI ce mardi 25 février, qu’il ne cautionne pas la violence mais il à toutefois appelé au boycott de ces élections.

« Je ne cautionne pas la violence, nous invitons les Guinéens à boycotter ce scrutin, Mr Alpha Condé publiera toujours les résultats qu’il veut, c’est dans son habitude mais que la communauté internationale, la presse nationale et internationale constate que les Guinéens ne se sont pas mobilisés pour ces élections-là », a martelé le chef de file de l’opposition guinéenne.

Avant de renchérir que : « c’est Monsieur Alpha Condé qui demande aux citoyens de frapper les autres citoyens qui essaieraient de boycotter de manière active ce processus. Cette incitation à la violence, ce n’est pas digne d’un président ».

Ce responsable influent du FNDC resre convaincu que, même après le 1er mars, la lutte sera continuelle jusqu’à obtenir « une démocratie apaisée ».

« C’est de continuer le combat. Nous faisons la politique certes pour accéder au pouvoir, changer la Guinée, réconcilier les Guinéens, mais aussi pour asseoir une démocratie apaisée (…) », a avoué l’ancien Premier-ministre du régime Conté.

Gilbert. T pour flashguinee.info