La nouvelle est à vos côtés.

Scandale: Jean Marc Telliano humilié et refoulé à la Feguifoot

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Partager

Ça s’appelle une douche froide.Vêtu d’un costume de couleur sombre hors mesure, large, dans lequel il flotte littéralement, l’ancien opposant, Jean Marc Telliano, accompagné de son épouse, a débarqué, mardi, aux alentours de 13h, au siège de la Fédération Guinéenne de Football à l’improviste. Sans rendez-vous avec le maître des lieux, a constaté.

L’ancien ministre de l’agriculture du gouvernement Saïd Fofana , apparemment sûr de lui et en confiance, force la situation. A travers, probablement, le trafic d’influence dont certains Guinéens sont si friands, il force le passage à la rentrée du siège de la Feguifoot à Corontie, dans la commune de Kaloum à Conakry. Il se fait annoncer. Soudain, l’enfant de Guéckédou surgit dans la salle d’attente du bureau du président de la Fédération Guinéenne de Football. Sa femme à ses côtés.

PUBLICITÉ

Le chargé de protocole du président Mamadou Antonio Souaré renvoie aussitôt poliment le leader du RDIG. Refusant de se faire impressionner par l’ancien dignitaire, il signifie fermement à Jean Marc Telliano que le patron de la Feguifoot est en pleine réunion et qu’il reçoit sur rendez-vous.
P
ris au dépourvu, un peu ” humilié, le politicien rebrousse chemin. Sur la pointe des pieds. Pour ne pas dire qu’il a filé à l’anglaise. Telliano disparait comme il est venu.

In nouvelledeguinee.com

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies