Info d'ici et d'ailleurs

Saran Daraba: « je n’ai pas confiance aux hommes de mon pays »

Invitée ce dimanche 9 février à l’assemblée générale hebdomadaire Foutti-lafidy, la secrétaire générale de l’union du fleuve Mano a laissé entendre qu’elle n’a pas confiance aux hommes de son pays, en tout cas en ce qui concerne la destinée de la Guinée.
Hadja Saran  Daraba assure d’ailleurs que c’est ce manque de confiance aux hommes qui a motivé sa candidature à l’élection présidentielle de 2010.
 » Je vais être honnête, en 2010, j’ai été candidate parce que je n’ai pas confiance aux hommes de mon pays. Je n’ai  pas confiance aux hommes pour la destinée de mon pays, je le dis, je persiste et je signe », a dit l’ancienne ministre.
Hadja Saran Daraba qui vente les ressources naturelles dont dispose la Guinée, estime que son pays mérite mieux que ce qu’il est aujourd’hui.
« On a un pays qui a les deux tiers des réserves de bauxite du monde, on a un pays qui a des réserves importantes d’or et de diamants, on a un pays qui a des réserves de pétrole, on a pays qui ajouté  à la Côte D’Ivoire, la Sierra-Leonne et le Libéria, a 25% des ressources forestières du monde. On a une population intelligente,  on est la moitié de la France en superficie, la Guinée seule est plus grande que le Libéria et la Sierra-Leonne réunis. Moi je pense que mon pays mérite plus que ce qu’il est aujourd’hui et c’est pourquoi j’étais candidate en 2010 », a-t-elle dit.
Alpha Oumar Bah.