La nouvelle est à vos côtés.

Saisie record de 800 kg de coke dans un camion

La police bissau-guinéenne a saisi près de 800 kg de cocaïne dissimulés dans un camion immatriculé au Sénégal, la plus grande prise de drogue dans le pays depuis au moins 12 ans, a-t-on appris dimanche de sources policières.

Quatre suspects – deux Nigérians, un Sénégalais et un Bissau-Guinéen – ont été arrêtés à la suite de cette saisie effectuée dans la nuit de samedi à dimanche à la sortie nord de Bissau. La drogue était dissimulée dans un camion frigorifique, ont ajouté ces sources, dont la directrice de la police judiciaire, Filoména Lopes.

«Nous savons que le camion est entré vide sur notre territoire pour charger du poisson. Il est donc clair que la drogue se trouvait ici en Guinée-Bissau», a déclaré Mme Lopes à la presse, sans révéler la destination finale de la cargaison. «Le cerveau de l’opération, qui est un étranger, est en fuite», a affirmé la responsable de la police. L’enquête se poursuit pour identifier d’éventuels autres complices.
Dans des caisses de poisson

Cette saisie a eu lieu quelques heures avant les élections législatives dimanche dans ce pays d’Afrique de l’Ouest où l’instabilité et la pauvreté ont longtemps favorisé l’implantation de trafiquants de drogue sous la protection de hauts gradés. Selon une source proche du dossier, la police enquête notamment sur la possibilité d’une implication d’officiers de l’armée ou de hauts fonctionnaires.

La drogue était répartie en une soixantaine de plaques, pour un poids total de 789 kg, a indiqué à l’AFP sous le couvert de l’anonymat un policier présent au moment de la saisie, affirmant que la police avait été alertée depuis novembre par Interpol. Pour ouvrir le camion, la police a utilisé une scie à métaux électrique afin de découper la carrosserie à partir du toit et accéder à la drogue rangée dans des caisses de poisson, selon la même source.

Des éléments de la force de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) déployée dans le pays depuis 2012, l’Ecomib, ont été envoyés sur le lieu de la saisie en appui de la police, selon un officier de l’Ecomib. Il s’agit de la plus grande saisie de ce type, depuis celle de quelque 700 kg de cocaïne pure dans une villa à la périphérie de Bissau.

L’ONU a salué ces dernières années les progrès réalisés dans la lutte contre le narcotrafic depuis les élections de 2014. Mais elle a regretté dans un rapport en décembre que depuis avril 2018, date de la désignation d’un gouvernement de consensus, la volonté des autorités en la matière se soit «peu affermie».

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies