Menace de grève des syndicats, Saikou Yaya demande aux onze structures de rejoindre le FNDC

Onze structures syndicales ont décidé d’accompagner le SLECG dans sa grève jusqu’à satisfaction des revendications. Invité ce lundi 17 février 2020, dans l’émission « œil de Lynx  » l’Honorable Saikou Yaya Diallo a demandé ces centrales syndicales de rejoindre le FNDC et les enseignants d’être solidaires à Aboubacar Soumah 

Ce membre du bureau politique du parti Union des Forces Républicaines, croit que les syndicats ont commencé à comprendre qu’il faut grossir le rend du FNDC, parce qu’estime-t-il  tout rentre en ligne de compte par rapport à une gouvernance. Si les syndicats pensent que c’est dans leur secteur qu’ils vont gérer un gouvernement moribond, qui ne peut pas régler leurs problèmes, qui cherche à les diviser d’ailleurs en donnant des miettes à un groupe. 

Dans sa Communication, l’ancien député de l’UFR, Honorable Saikou Yaya, a affirmé qu’aujourd’hui, même des enseignants qui ont reçu des cagnottes pour aller dispenser des cours, c’est grâce à la lutte menée par Aboubacar Soumah qui a été traité de tous les noms d’oiseaux au monde. C’est pourquoi il demande à tous les enseignants de lui être solidaires et d’être derrière lui. Il a en même temps déclaré : 《 il faut que les centrales syndicales se joignent au FNDC parce que la politique oriente tout. 

Pour Saikou Yaya Diallo, Alpha Condé a appauvri les Guinéens pendant les 9 ans pour lui permettre de rester au pouvoir jusqu’à sa mort. Cela dit :  il sort maintenant l’argent ramassé pendant ces 9 ans, il donne à un groupe de Guinéens pour combattre les autres. C’est ce qui fait que l’USTG qui était une centrale syndicale de renom, ne parle plus. 

Said gaya, pour flashguinee.info