Riposte contre le Covid-19 : le Président Alpha Condé interdit le transfert des corps

L’Organisation Mondiale pour la Santé a prédit qu’à l’absence des  mesures rigoureuses de RIPOSTE contre la pandémie coronavirus, pour les pays africains économiquement faibles, les conséquences seront désastreuses. Suite à cette déclaration,  le Président Alpha Condé a annoncé des  mesures additionnelles pour le  renforcement de l’Etat d’urgence sanitaire.
《la fermeture des écoles, des frontières, des lieux de cultes et des bars ; la limite des rassemblements comme les cérémonies de mariage, les baptêmes et les funérailles à moins de 20 personnes; le couvre-feu de 21:00 à 5:00 pour ne citer que quelques-unes, sont prolongés jusqu’au 15 mai, renouvelable》, a annoncé Alpha Condé
Selon Alpha Condé :《Le transfert des corps entre les préfectures demeure interdit. Pour les corps en provenance des pays étrangers, une présentation d’un certificat attestant un test NÉGATIF au COVID-19 est exigé. Dans le cas contraire, le transport du corps sera interdit. L’enterrement digne et sécurisé de tous les corps testés positifs au COVID-19 sera assuré par la Croix Rouge Guinéenne et le service de protection civile.》
 Les sorties de Conakry, conclut le Président :《restent soumises à la vérification stricte du statut infectieux du demandeur par un test. La sortie de tout contact est interdite pendant les 21 jours de suivi. Tout contrevenant recevra une sanction disciplinaire.》
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies