Retrait des avocats d’Ousmane Gaoual et Cie : la mouvance présidentielle réagit

Suite à la condamnation de Mamady Condé alias  »Madic 100  Frontière » et Oumar Sylla alias  »Foniké Mengué », le collectif des avocats des détenus politiques a décidé de se retirer pour ne pas disent-ils cautionner ce qui s’apparente à une condamnation programmée des opposant au troisième mandat.

Cette posture des avocats de la défense fait réagir la mouvance présidentielle. Invité ce jeudi 11 février 2021, le député Souleymane Keïta s’est dit surpris de ce retrait.

« Je suis surpris, en tout cas, ce que je sais, j’ai entendu plusieurs fois les mêmes avocats apprécier la justice, se réjouir du bon déroulement de tous les procès. Maintenant ce n’est pas parce qu’on a condamné un de vos clients, qu’on va utiliser ces arguments, nous avons plusieurs fois entendu Me Béa par exemple, apprécié la procédure, beaucoup de gens ont été mis en liberté provisoire et plusieurs fois et chaque fois c’était le même langage. Maintenant aujourd’hui on trouve que les décisions sont élucidées », a-t-il dit.

 

Fatoumata Diaraye Bah