Résultat du double scrutin du 22 mars: Ousmane Gaoual parle de ce qui se prépare dans l’ombre

Contesté par des partis de l’opposition et les défenseurs de la constitution en vigueur dans le pays, le double scrutin a finalement eu lieu le  22 mars dernier. Pour l’ère les résultats ne sont pas rendus public, Ousmane Gaoual Diallo révèle de ce qui  se passe dans l’ombre

 

Intervenant ce mardi matin dans l’émission œil lynx, le responsable de communication du parti Union des forces démocratiques de Guinée, a dénoncé comme d’autres personnes, des violences enregistrées à travers le pays , le jour de la tenue dudit double scrutin.
Pour l’ancien député uninominal de Gaoual, tout scrutin organisé dans des violences ne peut être légitime.
Ousmane Gaoual DIALLO dit savoir ce qui se prépare maintenant là dans l’ombre :<<La CENI a déjà les procès verbaux remplis. A Gaoual que je connaît parfaitement, c’est à la veille du scrutin que les PV ont été signés vierges. Partout où ils ont envoyé les délégués,  les PV ont été signés par ceux-ci dans le bureau du préfet et à l’immédiat tu reçoit ta prime avant même que tu ne sois déployé>>
Poursuivant sa dénonciation, Ousmane Gaoual affirme qu’il y a eu  deux sous-préfectures relevant de la préfecture de Gaoual où il n’y a même pas eu de distribution de matériel électoral: << c’est la sous-préfecture Malata et de Counsitel. Dans la sous-préfecture de Touba, sur les neuf districts, il n’y a eu qu’un seul qui a reçu de matériel, celui de Touba centre. On sait parfaitement que lorsqu’ils vont proclamer les résultats, ils nous donneront des taux soviétiques pour ces sous-préfectures et pour l’ensemble du pays>>
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies