Répression de manifestants à Conakry : le FNDC saisit la CPI contre le colonel Doumbouya et plusieurs autres du régime actuel

Le FDNC se tourne vers la cour pénale internationale contre le CNRD. Dans la soirée de ce lundi, 1er août 2022, il a annoncé avoir signalé à cette instance judiciaire ceux qui, d’après lui, sont responsables de la répression meurtrière contre les manifestants des 28 et 29 juillet derniers à Conakry. Les pointés du doigt sont entre autres le colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition et plusieurs de ses proches collaborateurs.

Ci-dessous la liste complète faite par le CNRD

Cette saisie de la cour pénale internationale par le FNDC, intervient dans un contexte où deux des leaders de celui-ci et une figure politique sont emprisonnés à la maison centrale de Conakry. Il s’agit respectivement de Foniké Mengué, d’Ibrahima Diallo et de Saikou Yaya Barry. Leur détention est en lien avec les manifestations des 28 et 29 juillet 2022 à Conakry.

Oury Maci Bah pour Flashguinee.info
Tél: 628533966

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...