Région de Kankan : l’année 2022, nous avons enregistré 11 cas de viol surtout sur les filles mineures, dans toute la région’’ lieutenant-colonel Salaha Deen Diallo chef d’antenne de l’OPROGEM

Le chef d’antenne de l’OPROGEM de la région administrative de Kankan s’est prononcé sur le cas de viol que cette région a enregistré durant l’année 2022.
À en croire lieutenant-colonel Salaha Deen Diallo, 11 cas de viol ont été enregistrés. Un résultat appréciable par rapport à l’année passée ou son service avait enregisté 34 cas de viols.
Pour lui, ce résultat a été possible grâce à la bonne collaboration des victimes qui ont commencé à faire des dénonciations.
« Cette année, nous avons enregistré 11 cas de viol surtout sur les filles, mineures, dans toute la région, c’est-à-dire les 5 préfectures. Il y a eu moins de viol cette année que l’année dernière. Si on prend 2021 on a enregistré au moins 34 cas comme ça. Cette diminution s’explique par le fait que les victimes ont commencé à dénoncer et les auteurs connaissent désormais les conséquences de leur crime parce que le viol est un crime selon l’article 268 du code pénal. Les gens disent qu’il y a beaucoup de viols, c’est parce que les médias, les ONG et les victimes dénoncent », précise-t-il au micro de nos confrères de mosaïque Guinée.
Kaba Kouyaté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...