Info d'ici et d'ailleurs

Projet de nouvelle constitution : qu’est-ce qui la différencie de celle de 2010 ?

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi à la maison commune des journalistes, Maitre Alpha Yaya Dramé, avocat au barreau de Lille et de Guinée a fait une analyse juridique du projet de nouvelle constitution qui fait actuellement débat. Cet homme de loi a expliqué quelques différences qu’il qualifie de relatives entre la constitution de 2010 et celle qui est portée par le parti au pouvoir.
<< … L’actuel avant projet, en réalité il y a rien de nouveau là-dedans. Il y a aucune protection institutionnelle dans l’avant-projet qui n’existe pas dans la constitution en vigueur. Au contraire, vous avez beaucoup de copier-collers. Par exemple, on a copié l’article 49-3 de la constitution française. Cet article 49-3 est en train d’être discuté et en France, on envisage de le supprimer… >>, a laissé entendre Me Dramé, avocat au barreau de Lille. 
Selon lui, ces jets de pierre ne servent à rien. Il faut plutôt démontrer l’utilité de cette nouvelle constitution. << au lieu de s’insulter, on est prêt à débattre avec n’importe lequel des juristes de la mouvance sur la Constitution article par article. S’ils estiment que ce projet tient. On défie les juristes qui ont rédigé cette Constitution de démontrer qu’est-ce qu’il y a de nouveau>>, a affirmé Me Dramé.
Même si d’aucuns estiment que cette nouvelle constitution a des nouveautés, Me Dramé assure qu’elles sont relatives. <>, a réaffirmé l’avocat.
Montrer ce qui est réellement à changer dans cette constitution, voici ce qui devait être le vrai débat aujourd’hui selon Me Dramé. Il a démontré à travers un rapport d’audit de 120 pages du projet de nouvelle Constitution, que celle-ci ne comporte aucune nouveauté.

Elisabeth Zézé Guilavogui