The news is by your side.

Projet de nouvelle constitution: les femmes du FNDC chez l’ambassadeur des USA en Guinée

PUBLICITÉ

Après l’ambassadeur de France en Guinée, ce lundi 07 octobre 2019, s’était au tour de la représentation diplomatique des Etats-Unis en Guinée de recevoir, des femmes membres du FNDC pour expliquer à ce dernier leur opposition au projet de la nouvelle constitution.

PUBLICITÉ

Au sortie de l’audience,  Maïmouna Bah, porte-parole des femmes du FNDC  explique « Premièrement, nous avons voulu féliciter et remercier les États-Unis qui se sont démarqués officiellement pour dire qu’ils ne sont pas d’accord pour le changement de la constitution dans notre pays, mais pour l’alternance. Deuxièmement, c’est pour leur dire, que le peuple de Guinée est toujours demandeur afin qu’il fasse plus pour nous aider afin qu’on évite le chaos à ce pays. …. Donc, éviter à la Guinée, ce qui s’est passé en Libye, nous leur avons demandé d’user  de toutes leur puissance diplomatique pour éviter que ce pays ne brûle et aider à dissuader Alpha Condé et son gouvernement… »

Selon Maïmouna Bah, l’ambassadeur de l’Amérique dans sa réponse les  a promis de mener des démarches afin d’éviter le tripatouillage de la constitution guinéenne : « L’ambassade nous a réitéré leur position par rapport au tripatouillage inutile des constitutions et réaffirmer de défendre toutes les constitutions du monde particulièrement en Guinée. Qu’ils sont avec nous et qu’ils feront ce qu’ils peuvent et continuer leurs démarches pour empêcher que la démocratie ne soit altérée dans notre pays ».

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite