Prochaines élections législatives : un budget de 650 milliards de francs guinéens disponible (Dr Ousmane Kaba)

C’est une annonce du président du parti des démocrates pour l’espoir.

Selon Dr Ousmane Kaba, le prochain scrutin législatif est déjà doté de six-cent milliards de francs guinéens.

Dans cette interview qu’il nous a accordée la semaine dernière, l’ancien membre du comité central du parti présidentiel, exclu du RPG Arc-en-ciel, l’explique en ces termes.

« D’abord au titre de l’année dernière, il y a une provision de deux-cent cinquante milliards, qui est déjà sur un compte séquestre. Ensuite, cette année, dans le budget 2019, il y a trois-cents cinquante milliards de provision ; ce qui fait un total de six-cent milliards, alors que la facture qui est présentée par la CENI est de cinq-cent trente-six milliards, ce qui n’atteint pas les six-cent milliards. Ça veut dire que l’élection est déjà surfinancée, à l’heure où je vous parle. Donc qu’on ne nous raconte pas des histoires… », a révélé le leader du PADES

D’après lui, il n’y a aucune raison que les élections législatives ne soient pas organisées très rapidement.

« Certains disent que si ces élections ne se sont pas tenues, que c’est parce qu’on a renouvelé la CENI. Ce qui est un faux argument, puisse que l’ancienne CENI aurait pu commencer et la nouvelle CENI aurait pu l’achever, d’autant plus qu’il y a beaucoup de personnes qui étaient dans l’ancienne et qui sont aujourd’hui dans la nouvelle, y compris le président de la CENI. Donc, franchement, rien ne doit retarder ces élections législatives si ce n’est la mauvaise foi », martèle l’ancien président de la commission finances de l’assemblée nationale.

mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

109 Partages
Partagez109
Tweetez
+1