Procès du 28 sept: Me Pépé koulemou expulsé de la salle d’audience par le président du tribunal Ibrahima Sory 2 Tounkara.

Après le parquet, les avocats de la partie civile et les avocats des co-accusés du capitaine Moussa Dadis Camara président de la transition d’alors comparaissant ce mardi 24 janvier 2023 au compte de son quatorzième jour d’interrogatoire dans le procès du 28 septembre à l’occasion de deuxième face-à-face. Alors étant face à ses avocats, maître Pépé koulemou un des avocats de Dadis dans ses questions face à son client martel que son accusé a été insulté par un des avocats du commandant Toumba Diakité en faisant allusion à maître Paul Yomba kourouma

Chose que le président du tribunal Ibrahima Sory 2 Tounkara ne laisse pas passer tout en rappelant l’avocat qu’en aucun cas son client n’a été insulté à la barre. Plus loin, le président a menacé de demander l’avocat de céder la salle s’il continue dans la même lancée.

Maître Pépé koulemou ne voulant obtempérer a décidé de poursuivre sur le chemin interdit et finalement Ibrahima Sory 2 Tounkara a mis sa menace en exécution en obligeant l’avocat maître Pépé koulemou de ceder la salle, chose que l’avocat obéit.
Alors, Me Jean Moussa Sovogui avocat du Colonel Moussa Thiegboro Camara a pris la parole en sa qualité de membre du conseil de l’ordre après avoir demandé des excuses au président du tribunal a, ensuite sollicité la suspension de l’audience pour quelques minutes dans le but dit-il  » de se concerter entre eux avocats.
Enfin, le président du tribunal a suspendu l’audience après l’avis du parquet.

Sow Diaguissa pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...