Procès du 28 sept : « je n’ai pas parlé de Papa Koly puisque ce qui s’est passé au stade du 28 septembre était savamment préparé sur le plan militaire » Dadis à la barre.

Le procès du 28 septembre a repris ce mercredi 11 janvier 2023 aux environs de 10 heures devant le tribunal criminel de Dixinn délocalisé au tribunal ad-hoc avec le même accusé. Après le tour du parquet et des avocats de la partie civile, c’est le tour des avocats de la défense de poser des questions à Moussa Dadis Camara ancien président de la transition d’alors.

Dans cette phase de série de réponses, Moussa Dadis a donné les raisons qui l’ont poussé à ne pas citer le nom de Papa Koly Kourouma. Pour lui, ce qui s’est passé au stade du 28 septembre était savamment préparé sur le plan militaire.

 » Ce n’est pas une discrimination, je suis dans une logique, si Papa Koly a été complice avec Sékhouba, je n’aurais pas besoin de rentrer dans les détails. C’est le cas de Sékouba Konaté, c’est ce cas qui est palpable dont j’ai la preuve pourquoi il a quitté le 28 septembre  » indique-t-il.

Sow Diaguissa pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...