Présidentielle de 2020 : Souleymane Keïta du RPG  » seule la convention décidera qui sera le candidat du parti à la présidentielle ».

Souleymane Keïta, membre du BPN du RPG Arc-en-ciel a suivi les mêmes pas que le chef de l’État guinéen (Alpha Condé, ndlr) sur sa sortie chez nos confrères de France 24 et RFI, en déclarant que c’est à travers la convention que le parti au pouvoir décidera, qui sera son candidat à l’élection présidentielle de 2020 et que le président Condé à tout le droit d’adopter au peuple de Guinée, une nouvelle constitution.

« Nous avons une constitution qui a été fabriquée dans les conditions que tout le monde sait. Et puis, le président de la République en tant que premier souverain après le peuple, a tout le droit de proposer au peuple de Guinée une nouvelle constitution », a-t-il laissé entendre chez nos confrères du site visionguinee.info.

Plus loin, s’interroge-t-il : « Maintenant, est-ce que cela déboucherait sur une possibilité de candidature ? ».

Avant dire qu’ il y a trois conditions », poursuivant son intervention, paraphrase-t-il :

« Premièrement, il faudrait que le RPG accepte de le présenter comme candidat le moment venu. Deuxièmement, il va falloir que lui-même soit disposé à le faire et troisièmement, il va falloir que le peuple vote. Parce que le parti peut présenter un candidat et qu’il soit battu ». A en croire, Souleymane Keïta, le parti du président Condé est toujours habitué à faire des conventions pour designer ses candidats, que ça soit lors des législatives ou présidentielle. « En 2010 et 2015, on a fait une convention. Mêmes les élections législatives en cours, on a fait une convention. Donc, en 2020 on ne dérogera pas à la règle. Nous avons beaucoup de personnes dans notre parti, seule la convention décidera qui sera le candidat du parti à la présidentielle », a longuement expliqué le ministre conseillé à la présidence.

Gilbert .T pour flashguinee.info