Présidentielle de 2020: Bah Oury trouve mal aisé d’en parler dans le contexte actuel du pays !

Malgré une volonté affichée par la Commission électoral nationale indépendante (CENI) pour l’organisation de l’élection présidentielle le 18 octobre prochain, certains leaders politiques devant prendre part à ces élections restent dubitatifs. En se focalisant sur les crises que traverse le pays actuellement,  l’ancien ministre de la réconciliation nationale  »BAH Oury » dit à trouvé mal aisé de parler des élections présidentielles.
« Vous nous parlez des élections présidentielles pour 2020 alors que nous vivons dans un contexte de vide constitutionnel.  On a pas de constitution,  on a un fichier totalement qui est décrié aussi bien par les acteurs nationaux que par les acteurs internationaux comme l’OIF et la  CEDEAO.  On a une cours constitutionnelle qui fait tout sauf la mission régalienne et constitutionnelle qui lui est confiée,  on a une CENI qui fait comme bon lui semble,  en allant à  l’encontre d’indispensable nécessité d’assurer la régularité d’un processus électoral,  on est plongé dans une crise économique,  politique et une crise également sanitaire,  tout ça là combiné,  je trouve très mal aisé de parler d’élections présidentielles « , a expliqué Bah Oury chez nos confrères de la radio Espace Fm.
Said Gaya,pour flashguinee.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les + Lus