Info d'ici et d'ailleurs

Présence d’ordures sur des routes à Conakry, le gouvernement interpellé par des citoyens

La politique d’assainissement mise en place par le gouvernement pour débarrasser la capitale Conakry des ordures,  semble être étouffée dans l’oeuf. Depuis le dernier report pour l’assainissement qui était prévu le dernier samedi de chaque mois, l’on constate la présence des montagnes d’ordures sur des trottoirs de la haute banlieue . 

A Enco5 par exemple,  des marchants ont du mal à  leurs descentes du véhicule,  de traverser pour rallier l’autre côté du goudron. Des vendeuses quant elles,  ont du mal à  écouler leurs marchandises qui sont des nourritures destinées à la consommation. Elles tirent une sonnette d’alarme au gouvernement
Le gouvernement n’a qu’à nous aider afin que ces ordures puissent quitter ici. Nous prions au président Alpha Condé  de donner ordre pour que les ramasseurs d’ordures viennent faire leur travail sur ces lieux. Pour une ville , c’est vraiment regrettable de voir les ordures sur les trottoirs. Moi je suis abonner chez un charretier qui vient tous les jours prendre mes ordures pour envoyer au dépotoir mais cela n’empêche pas que chaque jour je revienne trouver renversées des ordures ici》, a plaidé  Fatoumata Diallo,  vendeuse d’attieké  au rond-point d’encore5
ordures
Nantenin Konaté est aussi vendeuse d’haricots à la car plaque d’enco5, elle a du mal à  retenir  ses clients pour cause, l’odeur nauséabonde que dégage ces ordures.
《Vraiment les ordures là nous gênent ici. Si les autorités pouvaient nous aider à les ramasser,  ça nous fera plaisir. Actuellement je ne gagne pas assez de clientèle. Car même si les clients viennent pour manger, à cause de la saleté, ils renoncent.
Les autorités doivent prendre ses responsabilités, parce que certains ont la tête dure. Ils viennent toujours mettre les ordures en face de nous et on ne peut pas les en empêcher. Quand tu leur parles, ils te demande si c’est chez toi. Que pouvons-nous faire ?》,s’interroge la jeune femme
Aboubacar Kante, agent commercial d’une société de téléphonie de la place à quant lui invité l’Etat à prendre ses responsabilités en installant les poubelles même dans les quartiers. Parce que précise-t-il 《si vous voyez les citoyens sortir mettre les ordures dans les rues, c’est parce qu’il n’ya pas de poubelles dans les quartiers.
ordures Je ne vois pas de concret dans cette affaire d’assainissement, parce que la politique que mène l’Etat, c’est d’investir l’argent pour ne rien, c’est du gâchis.
orduresChaque année, on entend que des montants colossaux sont débloqués pour assainir Conakry et on ne voit rien, les ordures se multiplient chaque matin dans les carrefours et autres.》
Said Gaya