La nouvelle est à vos côtés.

- Publicité -

Première casse de Kaporo-rails/Cellou Dalein Diallo se défend : « je n’ai pas soutenu la casse de 1998… »

PUBLICITÉ

Au cours de la conférence de presse de l’opposition républicaine, ce jeudi, 14 mars 2019, Cellou Dalein Diallo, a été amené à donner des explications par rapport à l’audio dans lequel, il s’exprimait sur la casse de 1998.

PUBLICITÉ

Le président de l’UFDG, qui était à l’époque ministre et très proche collaborateur du président Conté, a indiqué n’avoir jamais soutenu cette casse.

- Publicité -

Pour lui, le son audio, rediffusé récemment en fait foi.

« Je n’ai pas soutenu la casse de 1998. J’étais en Europe, en mission de l’Etat. Lorsque ça a commencé, je n’avais pas la maîtrise complète des motifs… J’ai dit que pour l’ouverture des voies et la viabilisation, on ne peut pas ne pas casser. Mais ce n’est pas une question de droit humain. J’ai parlé de voies et de la viabilisation des domaines », s’est-il défendu.

- Publicité -

Le chef de file de l’opposition, a ajouté, avoir même mené des démarches pour arrêter les démolitions.

« Lorsque je suis rentré, j’ai vu la casse, croyez-moi, j’ai pris des initiatives pour que ça s’arrête. J’ai un témoin, qui a mené d’ailleurs une action déterminante auprès du président Conté. C’est Kassory », a-t-il mentionné.

mosaiqueguinee

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

PUBLICITÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies