Pour une panne technique, l’aéroport de Conakry fermé 

Contrairement à ce que beaucoup de Guinéens pensaient, la suspension systématique des vols à destination de Conakry n’est nullement liée à la brume poussiéreuse qui a envahi la capitale ces derniers jours. C’est en tout cas que révèle une information rapportée par nos confrères de guinee7 ce mercredi 24 février.

Selon les explications fournies au quotidien électronique par une de ses sources, la véritable raison de ce manque de trafic à l’aéroport international de G’Bessia-Conakry est liée à une défectuosité du système d’atterrissage (acronyme de l’anglais Instrument Landing System), un appareil utilisé pour l’approche de précision qui permet de savoir la position de l’avion par rapport à la piste d’atterrissage.

« Selon les normes universelles, il est dit qu’il faut au moins deux ensembles de cet appareil, c’est-à-dire les deux côtés de la piste. Si le premier ne fonctionne pas, le deuxième fonctionne ».

La même source révèle que les deux ensembles de cet appareil que possède la Guinée ont cessé de fonctionner, le premier en décembre dernier et le second la semaine dernière.

Le quotidien indique par ailleurs que l’Agence de la navigation aérienne (ANE) avait déjà été alertée et que les pièces de rechange devraient venir de Dakar pour le dépannage.

 

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies