Politique ‘’En Guinée, on a donné la preuve de notre attachement à la paix pour préserver la vie des guinéens. Il faut que vous soyez prêts pour le combat pour instaurer la démocratie. ’’ Cellou Dalein Diallo.

Cellou Dalein Diallo affirme que le parti de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) à toujours prôner la paix dans le pays. L’annonce a été faite à travers un meeting qu’il a tenu hier jeudi en Guinée Bissau.
Face à ces militants et sympathisants, Cellou donne les raisons qui l’ont poussé à accepter les résultats de l’élection de 2010.
« En Guinée, l’UFDG a fait preuve de beaucoup de responsabilités. Nous sommes attachés à la paix. Vous suivez le procès du 28 septembre qui se tient actuellement en Guinée. Tout le monde est convaincu que nous avons gagné les élections en 2010. Nous avons décidé de nous soumettre à l’injustice. Pour éviter à notre peuple des violences qui auraient pu déboucher sur la guerre civile, nous avons accepté. Mais on ne peut plus tout accepter, il est hors de question’‘ précise le président de l’UFDG à ses militants au micro de notre confrère de vision guinée.
Poursuivant son intervention, l’ancien premier ministre prévient les nouvelles autorités. Pour lui, c’est le peuple qui doit choisir son président et non quelqu’un.
‘On a donné la preuve de notre attachement à la paix pour préserver la vie des guinéens. Il faut que vous soyez prêts pour le combat pour instaurer la démocratie. Désormais, ce sont les guinéens qui doivent choisir leur président et non quelqu’un. On est fatigués, on n’acceptera plus la fraude électorale ou l’exclusion arbitraire. C’est le peuple qui va choisir. Celui qui dit le contraire, il aura remis en cause la paix, la cohésion sociale dans notre pays. Parce qu’on n’acceptera pas. On ne peut pas nous reprocher d’avoir manqué de responsabilité pour la préservation de la paix. Il faut que vous soyez mobilisés pour le combat. »
Nous sommes pour la réconciliation et l’unité des guinéens. Mais l’unité se fera par la justice et le respect de droits des citoyens. S’ils veulent organiser des élections transparentes, la Guinée leur rendra hommage. S’ils [CNRD] ne veulent pas, ils trouveront la Guinée sur leur chemin. à laisser entendre Cellou Dalein Diallo
kaba Kouyaté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...