Élection législative du 1er mars : « des citoyens se retrouvant avec plusieurs cartes d’électeurs Me Salifou Kébé parle d’ erreurs d’impression ».

Certains citoyens se trouvent avec plusieurs cartes d’électeur lors des opérations de distribution des dites cartes. 

Si des personnes y voient des cas de doublons, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante qui a levé le thon sur cette réalité, en milieu de semaine, a évoqué des erreurs survenues pendant l’impression des cartes.

Il a d’ailleurs, invité les personnes qui se retrouveront dans ce cas de figure, de bien vouloir restituer le surplus de cartes d’électeurs.

« Un travail colossal a été abattu dans ce sens. Mais ce sont des erreurs d’imprimerie qui auraient pu être évitées. Mais aucun système n’est parfait. Ce n’est pas des doublons, mais c’est des erreurs d’impression qui, normalement, doivent être retirées de la circulation. Celui qui a plus de deux cartes, doit pouvoir restituer le surplus qu’il a », Affirme Me Salifou Kébé.

C’était à l’occasion de la présentation des statistiques désagrégées du fichier électoral guinéen. Un fichier qui comprend 7 millions, 764 milles, 130 électeurs.

Aissatou Diallo