Labé : un sage demande aux émissaires d’alpha Condé de tout faire pour que la marginalisation des peulhs cesse en Guinée.

0

Le chef de l’état le professeur Alpha Condé avait promis d’envoyer une forte délégation au foutah Djallon pour rencontrer les sages afin de trouver une solution sur les différentes crises qui ont émaillé la moyenne Guinée ces derniers temps .


Cette délégation en tournée dans plusieurs préfectures de la moyenne est composée du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation Générale Boureima Condé ,Elhadj Ousmane du tourisme, Mouctar Diallo de la jeunesse, Aly Djamal Bangoura des affaires religieuses et Mamadou Taran Diallo de la citoyenneté.
Après Mamou Dalaba ces ministres ont fait cape sur labé pour transmettre le message du président de la république qui est accusé de commettre des exactions arbitraires sur la communauté peulh .
Dans son discours Elhadj ibrahima Kaba bah l’un des plus grand sages et doyen du Foutah Djallon a demandé au membre du gouvernement a ce que le sentiment anti Foulbhé soit ôté dans l’esprit du guinéen et de poursuivre

« nous connaissons les déclarations publiques faites par certains membres du gouvernement concernant les peulhs, mais il appartient au gouvernement de veiller à ce que se sentiment anti peulhs soit ôté des esprits des gens .

On a dit que le peulh a le pouvoir économique et le pouvoir culturel donc il ne faut pas qu’il ait le pouvoir politique ça été dit publiquement et aucune membre du gouvernement n’a réagit, ensuite ya un gouverneur qui est venu ici nous dire à conakry quand vous compter dix maisons de standing les 9 appartiennent aux peulhs ,c’est pas parce qu’ils sont des foulbhés qu’ils ont des maisons ou qu’ils sont richesses c’est parce que Dieu a élargi leurs chances ,il faut que le gouvernement trouve les moyens pour extirper dans les têtes des guinéens non foulbés l’idée que les foulbés sont des étrangers en Guinée ,donc quand quelqu’un se lève ici pour nous dire que nous ,nous sommes des éthiopiens ,peut être que nos ancêtres sont des éthiopiens mais nous sommes des foulbés foutah il faut qu’on inculque ça aux Guinéens et de tous les africains. « a-t-il dit

Alpha Oumar FOGO