TRIBUNE : LA MAL GOUVERNANCE AU CŒUR DE LA STRATÉGIE DE LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : RESSAISISSEZ VOUS !

A la lumière des mesures prises et de la façon dont elles ont été prises, l’on peut comprendre le nombre élevé de testés positifs juste après la mascarade électorale. Déjà le 19 mars, des leaders dont Sidya TOURE, Président de l’UFR invitait les autorités, eu égard aux stratégies développées par les pays dont la capacité de sécurité sanitaire dépasse largement la nôtre et au nombre de morts, à prendre toute la mesure de la pandémie. Dans cette adresse, il a rappelé les conditions dans lesquelles la Guinée est arrivée à vaincre Ebola après près de 3000 morts. Et de préciser, ceux qui étaient venus à notre secours sont eux-mêmes aujourd’hui préoccupés par la pandémie. Alors, avait-il souligné avec force, la Guinée ne peut que compter sur elle-même dans ce schéma. Ainsi, avait-il proposé des mesures d’urgence de prévention. Mais, à cette période, les autorités étaient plus préoccupées par comment faire la mascarade électorale en dépit de la présence d’un cas testé positif. 
Aujourd’hui, toute la Guinée est touchée : si ce n’est pas des cas positifs, ce sont des cas suspects ou encore des cas à fièvre Lassa. C’est inquiétant ce qui arrive à notre pays.  Dans cette configuration, la Nation a toute sa place. Ailleurs cette Nation a parlé en chaque citoyen et cela est parti du sommet, l’État. Que attend l’État guinéen pour inviter toutes les intelligences guinéennes ou non au tour d’une table pour chercher solution à cette pandémie ? Si hier il s’agissait de la prévenir,  désormais il s’agit de la contenir puis la neutraliser. Ce faisant les moyens à utiliser doivent s’adapter à la mission actuelle. 
Dans la lutte contre cette pandémie, la mal gouvernance n’a pas sa place. Il faut impliquer tous les acteurs sociaux et politiques de l’élaboration de la stratégie à sa mise en œuvre et même du recouvrement des fonds à leur allocation. Mais aucun groupuscule ne peut ou ne pourra dans une opacité légendaire à lui tout seul vaincre cette pandémie. Il faut le concours de tous et de chacun. Il est de la responsabilité de l’État de créer ce cadre. 
Fodé BALDE, Homme Politique Guinéen, LA GUINÉE D’ABORD

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies