Oussou Fofana: « le 22 mars, nous allons voir qui est qui… »

Lors de l’assemblée générale de son parti de ce samedi 14 mars, le vice-président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a appelé les militants à empêcher la tenue du double scrutin législatif et référendaire du 22 mars prochain.
Pour Fodé Oussou Fofana, si Alpha Condé ne renonce pas, le 22 mars sera le dernier jour de sa présidence.

« La date du 22 mars, c’est deux choses, soit Alpha Condé renonce à son projet de troisième mandat et d’élections, ou bien la date du 22 mars doit être considérée comme le dernier jour de la présidence de monsieur Alpha Condé dans ce pays. S’il ne renonce pas, le 23 mars trouvera qu’il n’est pas président. Levez-vous, parcequ’il n’y aura pas d’élection, ni pour nous, ni pour les autres. Maintenant si les gens du RPG ne comprennent pas le message qu’on vient de passer,  qu’il y a le virus et que c’est dangereux, s’ils sortent, sortez. Quand il y a contamination le 22 mars, Alpha Condé sera devant le tout-puissant Dieu, pour dire comment il a accepté en tant que président », a prévenu le vice-président de l’UFDG.

Pour empêcher la tenue de ces élections, le président du groupe parlementaire des libéraux démocrates au parlement guinéen, appelle à commencer la lutte dès  le lundi

« La lutte va commencer à partir du lundi, il n’y aura rien dans ce pays à partir du lundi jusqu’à ce que Monsieur Alpha Condé renonce à ce projet suicidaire. Nous allons voir qui est qui « , a-t-il dit.
Alpha Oumar Bah pour Flashguinee 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies