Ousmane Kaba sur une sortie de crise en Guinée: « la position de la CEDEAO sera celle qui va s’imposer… »

Lors de la rencontre ce mardi entre le FNDC et le représentant du secrétaire général des nations unies en Afrique de l’ouest, le président du parti des démocrates pour l’espoir a indiqué que seule la CEDEAO devrait trancher sur la position de la communauté internationale par rapport à la crise guinéenne.
 Pour Oussoumane Kaba le principe de complémentarité et de subsidiarité voudrait que ce soit la CEDEAO qui s’occupe de la Guinée.
« Il faut que ce soit la CEDEAO qui s’occupe de la Guinée et qu’elle envoie ses consultations au niveau de l’Union Africaine et enfin au niveau des Nations Unies. Donc les semaines à venir, la position de la CEDEAO sera cruciale quant à la position définitive de la communauté internationale. C’est un point technique important à savoir »,  a indiqué le leader du PADES. Tout en précisant que: « La prise de position qui sera effectuée par la CEDEAO, sera celle qui va s’imposer au niveau de l’Union africaine et au niveau des Nations Unies. D’où l’importance des contacts au niveau de la CEDEAO et des discutions que nous allons continuer avec cette organisation de notre sous-région », précise-t-il.
Par ailleurs, selon Ousmane Kaba, le problème du fichier électoral pour lequel une mission d’experts de la CEDEAO est en Guinée, est certes important, mais le plus important c’est le sujet portant sur la constitution et l’éventualité d’une présidence à vie.
Aïssatou Diallo pour Flashguinee

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies