The news is by your side.

Opinion : Ces politiciens, menteurs et hypocrites ne cherchent qu’à maintenir leurs privilèges !

PUBLICITÉ

Je pense que la cause de l’abstention aux élections, ainsi que les raisons du divorce entre dirigeants du pays et population, surtout jeune, n’est pas d’ordre matériel, c’est une crise de sens. Comment les gouvernants et d’une façon générale tous les politiciens professionnels peuvent-ils encore croire qu’en étant complètement déconnectés du peuple comme ils le sont, leur parole a encore une valeur quelconque ? Pensent-ils réellement que se faire élire sur des promesses qu’ils ‘empressent d’oublier une fois élus, quand ils ne font pas exactement le contraire, va amener un climat de confiance avec le peuple ? Pour l’instant, c’est une majorité d’abstention, mais demain ? Ne courre-t-on pas le risque de voir une révolte se manifester … pour le meilleur, ou pour le pire ?

PUBLICITÉ

Où sont les valeurs essentielles de l’humanité dans ces politiques qui se suivent et se ressemblent ? On nous bourre le crâne de : compétitivité et de méritocratie, en nous cachant soigneusement la réalité d’une petite classe qui s’autogénére et nous tond la laine sur le dos ! Quant à la question du chômage, il suffit de lire la prose des économistes proches de l’École de la commande suivante. Leurs thèses sur la réduction du périmètre d’intervention de l’Etat-providence, sur la défiscalisation, sur le taux naturel du chômage, etc. sont des monuments d’absurdités. Leur seule utilité est de renforcer les profits d’une petite minorité de prédateurs et de donner une caution intellectuelle à toutes les politiques ultralibérales qui privent l’Etat de ses moyens d’actions et l’accule à la ruine. Sans l’intervention régulatrice de la collectivité nationale sur les flux de marchandises et sur les capitaux, et faute de ressources budgétaires, toutes les autres missions publiques concernant l’éducation, la recherche, la santé publique, l’innovation, la formation professionnelle, la culture, la sécurité alimentaire, l’énergie, etc. sont abandonnées dans les griffes d’organisations anonymes lucratives et maffieuses.

Je disais plus haut et plus fort que c’était une crise de sens qui était la cause du malaise des peuples, il faut insister sur ce point. Croit-on vraiment que c’est en enseignant le mythe du « winner » et en développant la cupidité que l’on va vers un monde meilleur ? On crée des besoins qu’il faut satisfaire à tout prix et un sentiment de défiance et de méfiance du tous contre tous. Notre société n’a de cesse de détruire toutes les valeurs essentielles de l’humanité et de les remplacer par leur contraire … nous devons d’abord prendre conscience de tout ça pour mettre l’avenir de notre Guinée devant. Certains opposants incarnent le même système qu’ils prétendent combattre.

Nos politiciens professionnels font partie d’une vaste clique aristocratique et criminelle dans ses menées anti-démocratiques et anti-humanistes. Une clique bien organisée puisqu’elle a su se diversifier pour lancer ses agressions contre le peuple, la société et la civilisation. Elle a su investir les médias de masse pour sa propagande, noyauter les partis politiques et les syndicats, corrompre ou éliminer les administrateurs publics au niveau national et dans les organisations internationales pour y placer ses agents, financer des think-tanks et autres officines de désinformation, mettre à son service des universitaires et des pans entiers du système académique pour donner un vernis d’honorabilité et de sérieux à ses projets.

Notre démocratie qui se transforme en bôtairabatrassi :  l’oppression raciste et antisocialiste, les crises financières, le contrôle monétaire, et jusqu’au terrorisme, tout est bon pour garder le pouvoir. Pour justifier cette politique indéfendable, ils culpabilisent les victimes de ce système destructeur, en prétendant qu’elles pourraient s’en sortir toutes seules, « si elles se battaient ». Ils n’ont de cesse de détruire les fraternités et de monter les gens les uns contre les autres : l’étranger contre le souchien, le retraité contre le jeune, le fonctionnaire contre le salarié, le sdf contre le chômeur ! Peut-être qu’un jour, lorsque cet enfumage se sera dissipé, les citoyens réagiront, sans doute violement. Cette bataille laissera derrière elle tous les Macky Salls de Dakar et de Navarre le nez dans la boue et la fange qu’ils colportent dans leur sillage ! Nos cadres dans l’insouciance, certains de nos dirigeants peuvent donner qu’elle leçon de démocratie au peuple de Guinée ? Nos opposants avec leur guerre d’égaux peuvent combattre qui? L’orgueil qui régne chez eux, n’arrive même pas à faire d’eux des hommes constant et soucieux de la souffrance de ce peuple qui somnole.

Et si ce peuple refuse de soutenir les foutaises de nos politiques? Aujourd’hui ça pleure, nos politiciens dans toute bataille sur la politique mettent en avant leur intérêt personnel et non cel du peuple de Guinée. Nos honorables qui sont là, qui doivent parler au nom du peuple, ne défendent que ce qui semblerait être une opportunité pour changer leur vie. Jeunesse guinéenne déjà Padoue reste sans doute maladroite. Cette jeunesse, elle représente tout. Mais, elle est abandonnée a elle même. Quand il s’agit de la politique, ils sont apprécié et approchés par ses politiciens. Mais, quand il s’agit d’être dans un bureau, cette jeunesse insoucieuse qu’elle est se retrouve à la porte. Nos politiciens, quand tu es jeune, reconnaissent ta valeur quand une manifestation passe devant leurs portes. Mais quand il s’agit de ton avenir professionnel, ils seront les premiers à dire aussi que la jeunesse guinéenne est mal formée. Alors, pourquoi jeune tu ne prend pas conscience de ta marginalisation dans la société ? Pourquoi tu ne te pose pas la question pour savoir que ses politiciens font de toi un être sans valeur ?

Ces politiciens, menteurs et hypocrites qui ne cherchent qu’à maintenir leurs privilèges et qui sont totalement soumis à « la grande bourgeoisie » ne sont qu’un rouage de cette dangereuse machine néoconservatrice qui vise d’un coté à vendre l’Etat de notre pays, ses droits légitimes et ses biens à une poignée d’intérêts étrangers et d’agioteurs atlantistes et de l’autre à pousser les guinéens à la zizanie civile. Comme disait un néoconservateur américain : « c’est en plongeant les masses dans le chaos que nous pourrons continuer à profiter de nos privilèges ››

Vraiment, c’est un miracle que les peuples ne se révoltent pas de façon mordante pour aller à la recherche de leur avenir qui perdure ? Mais pour combien de temps encore ? Peut-on espérer que ces politiciens se réveillent un jour avant qu’il ne soit trop tard ? Personnellement, j’en doute. Mais heureusement, d’autres « forces » agissent dans ce monde et œuvrent pour le bien être véritable de l’humanité. Il n’est pas trop tard pour les dirigeants politiques de changer d’optique s’ils ne veulent pas finir dans les poubelles de l’histoire, au mieux. Je préfère ne pas envisager le pire. 

Le peuple de Guinée, est calme, il observe mais ne donne jamais son point. Le sac de riz, l’argent, véhicule et même des informations confidentielles destinées à eux devient pour eux un un problème. Ce peuple ne s’exprime guère. Ce peuple est toujours calme, ce peuple est toujours courtois, ce peuple décide malgré, ce peuple est a l’écoute de tous ses politiciens qui virevoltent avec une politique et une pensée qui donne pas la valeur d’eux mêmes. Pourquoi toi peuple tu restes silencieux ? T’est-il pas battu pour arracher ta liberté dans la main des blancs ? Alors pourquoi c’est maintenant toi peuple tu restes sans langue ? Pourquoi tu ne défend pas ton intérêt aussi ? Réveillons nous, mettons nos guerres d’égaux de côté. Unissons-nous chers compatriotes, mettons en premier l’avenir de notre pays devant. Allons-nous resté comme ça ? Jusqu’à quand nous comptons prendre notre destin en main? Je pleure, mes larmes coulent, nous sommes désolés pour vous les cadres. Vous avez été les premiers à nous faire taire, vous voulez nous faire souffrir encore de plus avec cette politique qui ne fous rien aux yeux de ce peuple. Arrêtez vos belligérances, sortez devant le peuple dites les que vous êtes prêt à faire de la guinée un monde paradisiaque. Oh ma Guinée ! Oh le pays de mes ancêtres ! Pourquoi est-ce que tu nous donne des vautours, des gourmands en politique pour nous faire du mal ?

Que Dieu bénisse la Guinée et tous les guinéens.

Que la paix règne dans ce pays.

Que Dieu fasse qu’on puisse voir aussi nos anciens président.

Abd Akila Soumah journaliste guinéen. Le peuple est mon ADN, min overdose et même ma vie !

662519697-625406393

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite