La nouvelle est à vos côtés.

Les occupants de Kaporo-rails ‘’savaient pertinemment qu’ils occupaient une zone réservée’’

L’opération de déguerpissement des habitants de Kaporo-rails élargi à Kipé 2 se poursuit sous l’œil impuissant des occupants. Maitre Jean Alfred Mathos, président déchu de l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG), reprochent aux victimes d’avoir occupé une réserve foncière de l’Etat.

Selon l’ancien président de l’UPG, ‘’la zone avait été identifiée pour que le déguerpissement soit fait depuis 1998. A l’époque, la casse a été faite fait dans la douleur. Mais ceux qui sont là aujourd’hui savaient que c’est une zone réservée’’.

Tout en déplorant l’opération de déguerpissement en cours, Maitre Mathos affirme que ‘’ceux qui se sont installés là entre 1998 et 2019 savaient pertinemment qu’ils occupaient une zone réservée’’.

Il soutient que l’Etat devrait dédommager les victimes de la casse de Kaporo-rails à la fin des années 90. Toutefois, dit-il, ‘’ceux qui ont occupé la zone illégalement devraient s’attendre à un déguerpissement. Ce qui se passe actuellement fait mal, mais il faut que l’autorité de l’Etat soit respectée’’.

visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies