Obligation du port des bavettes : les citoyens de Wonkifon ne badinent pas avec la non application de la mesure (reportage)

Samedi 18 avril 2020, date à laquelle le Président Alpha Condé a demandé aux forces de l’ordre et de sécurité du pays, de veiller au strict respect de l’obligation du port des bavettes,  pour freiner la propagation de la pandémie Covid-19 en Guinée.
Il est 10h passée de 30 minutes,  nous sommes à Wonkifon dans la préfecture de Coyah.  A la rentrée principale de cette localité,  des véhicules font la queue dans le bouchon.  Curieux de cette situation,  un citoyen à bord de son véhicule interroge :《 Il y a quoi ici 》, 《 c’est le contrôle pour le port des masques 》, répond un riverain.
Cette réponse rappelle tous les passagers à bord des véhicules,  de prendre leurs masques dans leurs sacs pour les porter aux nez.
Arrivée au niveau d’un barrage, des gendarmes demandent aux conducteurs des voitures de descendre les vitres,  pour vérifier si tout le monde (enfants,  adultes) porte son tissu sur son nez.
A quelque  mettre de là,  se trouve un autre barrage.  Là,  les policiers ordonnent à tout le monde de descendre des véhicules pour se laver les mains. A côté des kits de lavage où est mis du savon , se trouve une jeune fille qui détient un thermoflash. Elle prend la température de toute personne pour se rassurer si l’intéressé ne présente pas de symptômes de la maladie.
Dans ces lieux, nous avons  remarqué la participation effective des citoyens pour la lutte contre le coronavirus, qui a fait pour le moment trois morts. Ils disent être déterminés jusqu’au bout pour éradiquer cette pandémie du pays dans un bref délai.
Said gaya,pour flashguinee.info

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies