Info d'ici et d'ailleurs

N’zérékoré : c’est parti pour la première édition du Festival des Arts de la Forêt  

L’objectif de cette première édition du festival des arts de la forêt vise à promouvoir la culture guinéenne et à lutter contre l’immigration clandestine. Sous le thème : « L’entrepreneuriat, solution au chômage et à l’immigration clandestine », pendant cette semaine, cet événement abrité dans une université de la place initiera des panels et conférences, des expositions, de la gastronomie, des ateliers, des spectacles et cross.

Selon les organisateurs de cette manifestation culturelle, c’est également un moyen pour eux d’assister les jeunes de cette localité.  « La région forestière étant un réservoir de potentialités artistiques et culturelles, s’est toujours fait craindre à cause d’énormes émeutes qui font de cette région, une zone de tension. C’est pour cette raison qu’on a jugé utile d’initier cette rencontre qui au-delà de sa facette récréative, nous aurons à discuter de beaucoup de choses profitables aux jeunes qui voudront bien de notre aide » , a déclaré Alice dorée commissaire général du FAF

Prenant la parole, l’ancien ministre Papa Koly Kourouma, qui a procédé à l’ouverture des activités a affirmé ceci : « je remercie les initiateurs d’avoir réussi là où nous avions buté. Dès 2000, nous avions mis en place le festiSud avec Mory Kanté (paix à son âme) mais avec l’agression de nos frontières, cela a empêché le déroulement du programme du festiSud. Je demande que votre programme s’inscrive dans la décentralisation de la promotion de l’art et de la culture. La réussite de votre festival doit s’inscrire dans la durabilité non pas la 1ère, 2ème ou 3ème mais pour chaque année. Retenez que l’art n’est pas ethnocentrique ni communautariste, il est pour tout et rassemble tout ».

Il faut noter que cette première expérience du festival des arts de la forêt, initié par la structure NS Communication, se tiendra du 19 au 24 janvier prochain.

 

Abdoulaye BAH