Pour une sortie de crise, les coordinations du Foutah et de la Basse côte demandent à Alpha Condé d’abandonner son projet de nouvelle constitution 

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 31 janvier, Les deux Coordinations Régionales, l’Union de la Basse Guinée – Labésanyi et la Coordination Nationale des Foulbhés et HaaliPoular de Guinée proposent des solutions de sortie crise, crise née de la volonté du président Alpha Condé de doter la Guinée d’une nouvelle constitution

Ces deux coordinations demandent aux autorités guinéennes d’abandonner ce projet controversé de de nouvelle constitution, l’arrêt des interpellations des opposants à ce projet, l’interpellation de tous ceux qui se sont rendus coupable de tueries lors des manifestations politiques et sociales.
Lisez le communiqué
A. Sur le plan politique
1- L’arrêt immédiat des exactions et arrestations en cours sur toute l’étendue du territoire national.
2- La libération sans condition de tous ceux qui sont illégalement détenus.
3- L’arrestation immédiate et la poursuite en justice des commanditaires et exécutants de ces crimes et autres infractions contre les citoyens guinéens.
4- Le retrait des Forces de Défense et de Sécurité de toutes les zones assiégées du pays dont le seul objectif est de les militariser afin de les museler dans le sang. Il est prouvé que ces Forces de Défense et de Sécurité ne servent qu’à terroriser la population et non à lutter contre l’insécurité.
5- Le respect par le Président de la République, par toutes les institutions de la République, par les partis politiques et par la société civile de l’actuelle Constitution.
6- Que l’idée d’une nouvelle Constitution qui ne fait que diviser les guinéens et qui entraine des violences, des morts d’hommes et la destruction des biens publics et privés, soit publiquement et solennellement abandonnée par toutes les parties prenantes.
7- La dissolution immédiate de l’actuelle Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et son remplacement par une commission électorale réellement indépendante et consensuelle, assistée par une Institution Spécialisée des Nations Unies jusqu’à la proclamation des résultats définitifs.
8- L’arrêt de tout le Processus électoral en cours sur toute l’étendue du territoire national, jusqu’à ce que les différents acteurs nationaux et internationaux se retrouvent et s’accordent sur toutes les solutions à envisager pour l’organisation d’élections, libres, inclusives, crédibles et transparentes d’ici la fin de l’année 2020.
9- La reprise totale du recensement des électeurs afin que la population guinéenne, y compris celle de la diaspora, soit invitée, sans exclusive, à voter sur la base d’un nouveau fichier électoral crédible et consensuel.
B. Sur le plan social :
1. Les deux Coordinations Régionales, l’Union de la Basse Guinée – Labésanyi et la Coordination Nationale des Foulbhés et HaaliPoular de Guinée s’inclinent pieusement devant la mémoire de tous ceux qui ont été lâchement assassinés, présentent leurs compassions aux familles éplorées et souhaitent prompt rétablissement aux blessés ;
2. En particulier les deux Coordinations Régionales, l’Union de la Basse Guinée – Labésanyi et la Coordination Nationale des Foulbhés et Haali-Poular de Guinée présentent également leurs compassions au Khalife Général du Fouta Elhadj Bano Bah et au Secrétaire Général de la Ligue Islamique Régionale de Labé Elhadj Badourou Bah, Grand Imam de la Grande Mosquée Centrale de Labé ;
3. Les deux Coordinations Régionales, l’Union de la Basse Guinée – Labésanyi et la Coordination Nationale des Foulbhés et HaaliPoular de Guinée acceptent la mise en place de la Coordination Nationale des Sages à condition que celle-ci n’intervienne qu’après les élections présidentielles de 2020.
Ampliations :
1- Le Président de la République de Guinée (1)
2- Le Premier Ministre, Chef de Gouvernement (1)
3- Le Président de l’Assemblée Nationale (1)
4- Les deux Chefs Religieux (2)
a. Elhadj Mamadou Saliou Camara, 1er Imam de la Grande Mosquée de Fayçal
b. Monseigneur Vincent Coulibaly, Archevêque de Conakry
5- Les quatre Coordinations Régionales (4)
6- La C.E.D.E.A.O. (1)
7- L’Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l’Homme (OGDH) (1)
8- Groupe National de Contact pour le Dialogue et la Paix en Guinée (GNC) (1)
9- Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) (1)
10- L’Union Africaine (1)
11- Cours Africaine des Droits de l’Homme (1)
12- Les Nations Unies (1)
13- Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) (1)
14- L’Union Européenne (1)
15- L’Ambassade de France (1)
16- L’Ambassade des Etats-Unis (1)
17- L’Ambassade de l’Angleterre (1)
18- L’Ambassade de l’Allemagne (1)
19- L’Ambassade du Japon (1)
20- Archives (2)
a. Cabinet de La Coordination de l’Union de la Basse Guinée – Labésanyi
b. Cabinet de La Coordination Nationale des Foulbhés et HaaliPoular de Guinée
Fait à Conakry, le 31 Janvier 2020
Pour La Coordination de l’Union de la Basse Guinée – Labésanyi
Elhadj Sékhouna Soumah
Pour La Coordination Nationale des Foulbhés et Haali-Poular de Guinée
Elhadj Ousmane Fatako Baldé

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies