Nouveau gouvernement : «La grande déception !» (Par Oumou Kadé Soumah

Le Président Alpha Condé a deçu. On avait imaginé , même espéré, qu’il avait changé de constitution pour se rattraper de son retard, pour se racheter, pour redorer son bilan , pour finir ses chantiers . On aurait jamais imaginé que tout l’effort fourni par les militants du parti RPG arc-en-ciel , les sympathisants aurait pour résultat la constitution d’un si piètre gouvernement.

Il reconduit un Premier Ministre sans bilan véritable et dont l’ambition n’est plus voilée : il se voit devenir le successeur du Président de la République. Il est tellement contribué à ôter au Président de la République son pouvoir jadis discrétionnaire dans le chef du Premier Ministre qu’il vient de faire une autre bourde. « J’ai conclu un contrat de deux ans » a-t-il dit à la presse. Il a ajouté : qu’après ces deux ans, qu’il aura planter ses choux ailleurs. Donc , il impose son assentiment au Président de la République et c’est sûr qu’il a un réseau d’hommes et de femmes oeuvrant à cela. Quelques jours après, il y a eu un mini-remaniement. Avant, on avait publié l’ossature du nouveau gouvernement. Elle montrait une pléthore et quasiment la même composition que les précédentes aux insuffisantes incontestables . Le mini-remaniement reconduit plusieurs ministres.

Le premier ministre en a profité pour donner de grands pouvoirs à un des cadres de son ancien parti , la GPT. Ce dernier devient à la fois le ministre de l’agriculture et de l’élévage. Dans le mini-remaniment, aucun poste parmi les onze premiers, pour un cadre de la Basse Guinée, c’est comme si le parti au pouvoir n’en compte pas de valeureux, de compétents ou que Kassory Fofana se subtitu à l’ensemble des cadres de la Basse Guinée. D’ailleurs il a contribué à imposer l’un de ses copains au détriment de l’une des dignes fille de la Basse Guinée en l’occurrence Mariama Soguipa Camara qui a une compétence avérée.

La déception du Président Alpha Condé est si grande qu’il avait promis de gouverner autrement. Maintenant qu’il veut faire du nouveau avec du vermoulu, il est clair que sa promesse s’est évanouie. Comment ce gouvernement pourra-t-il lutter contre la corruption s’il a en son sein une ministre accusée de malversation financière et contre qui est ouverte une enquête judiciaire ? L’ancien gouvernement essentiellement reconduit avait soutenu la Ministre et cela lui a valu de perdre sa crédibilité. Cette nomination est la preuve que le Président Alpha Condé n’est pas prêt à sonner le glas de l’impunité et du copinage.

Que d’efforts inutiles, que d’hommes trompés ! Ceux qui avaient espéré voir un vrai changement doivent comprendre qu’il n’aura pas. Espérons seulement que le Président Alpha Condé ne nous fasse pas perdre le temps et les opportunités de progrès.

Oumou kadé Soumah
Citoyenne guinéenne

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies