Nomination de Mamady 3 Kaba: Me Mohamed Traoré prend le contre-pied de Dr Dansa Kourouma

La nomination de Mamady 3 Kaba pour remplacer Maître Salif Kébé, suscite beaucoup de débats au sein de la société civile. Maître Mohamed Traoré avocat et ancien bâtonnier trouve cette nomination illégale.

《La loi organique qui régit la CENI dit en cas de vacance, le remplacement se fait dans les conditions de nomination du commissaire dont le poste est vacant. Lorsque j’entends Dr Dansa kourouma dire que c’est le CNOSCG qui a nommé Me Salif Kébé je m’inscris en faut. Cela dit que le CNOSCG ne devrait en aucun cas remplacer Me Salif Kébé parce que dit-il Me Salif Kébé est nommé en 2018 par le barreau》, a fait fait savoir Me Mohamed Traoré sur les ondes d’HADAFO médias.

Poursuivant, l’ancien bâtonnier justifie en disant que le barreau avait adressé un courrier au ministre de l’administration du territoire le 28 décembre 2018 et ce courrier :《a été reçu au secrétariat de ce département le même jour. Et c’est en suite de cela que le 31 décembre 2018 le dossier de Me Salif a été déposé.》

Maître Mohamed Traoré termine son intervention en disant qu’il n’est pas surpris par cette nomination, qu’il fallait s’y attendre. Pour lui, il faut d’ailleurs tourner la page.

M Oury Diallo pour flashguinee.inf

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies