Info d'ici et d'ailleurs

Nabayagate :Pour Bah Oury, «les 200 milliards pouvaient électrifier kankan et Siguiri… »

L’épilogue de l’affaire des 200 milliards risque plus long qu’on ne l’espère. Ce mardi 22 décembre, le président de l’UDRG, à travers un post sur sa page Facebook, vient d’égratigner la plaie. Bah Oury, par ce biais, dénonce tout d’abord la corruption qui caractérise l’administration publique.

«La corruption a toujours été une politique dont usent les cadres de l’Administration guinéenne pour piller les ressources du pays. La corruption est une politique et le système actuel serait fondamentalement bâti sur elle», écrit l’ancien collaborateur de Cellou Dalein Diallo.

Pour ce qui est du nabayagate, l’homme politique affirme que ce fonds qui incrimine la ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle pouvait servir électrifier une partie de la Haute Guinée.
«Les 200 milliards dont on parle font à peu près 20 millions d’euros. Une somme qui pouvait contribuer à l’électrification aussi bien de Kankan et de Siguiri pour répondre à l’attente et aux demandes de cette population, parce qu’avec 20 millions d’euros, vous pouvez avoir un parc solaire qui va produire 20 méga byte et je pense que Kankan et Siguiri cumulés ne peuvent pas consommer cela», atteste Bah Oury.

Pour rappel, cette affaire a été révélée par certains médias électroniques de la place et est actuellement pendante au tribunal de première instance de Kaloum.

Boubacar Barry pour flashguinee.info