Mouvement pour l’électrification de Kankan: Mamoudou Kaba fait des révélations sur son exclusion

Invité de l’émission “Africa 2015″ de la radio Nostalgie FM ce mercredi 24 mars, l’ancien porte-parole du mouvement pour l’électrification de La Haute Guinée est revenu sur les dessous de son exclusion. Mamoudou Kaba a laissé entendre qu’il a été victime de sa position pour la cause de Kankan.

Dans sa communication, le jeune collaborateur de Cellou Dalein Diallo a révélé le contenu de son entretien téléphonique avec le président Alpha Condé qui lui a valu son poste de porte-parole du mouvement et même son statut de membre de la plateforme revendicative.
«Lors de nos revendications, un jour K² ( Ibrahima Kalil Konaté) est venu, il nous ont appelé chez les notables. Quand on est arrivé, il a appelé le président. Dans notre conversation il ( Alpha Condé ndlr) a dit que la Haute Guinée est une région qui n’est pas reconnaissante, surtout Kankan. Que parce que lorsqu’il venait au pouvoir en 2010, il n’y avait que de cases. Je lui ai dit, Président, c’est vrai que quand vous êtes venus à Kankan, il n’y avait que de cases, mais vous ne vous êtes pas déplacés pour venir construire les villas et les duplex qui sont aujourd’hui dans nos foyers.

Ce jour-là, et le gouverneur et le maire ont dit aux autres que moi, je ne vais pas lâcher l’affaire; que surement je suis envoyé à Kankan par un parti politique. Ils sont passés par cette manière de diviser pour régner pour stopper les manifestations. Malheureusement, mes amis n’ont pas cherché à comprendre parce qu’ils n’ont pas cette faculté, ils n’ont pas avancé dans les études comme moi. Ils sont vite allés sur la piste du maire et du préfet et ils m’ont exclu», a exposé Mamoudou Kaba.

A l’époque, un compromis avait été trouvé entre le mouvement et les autorités pour la suspension des manifestations de réclamation d’un barrage hydroélectrique pour Kankan. Et d’un seul coup le weekend dernier, le mouvement projette une nouvelle manifestation lundi prochain pour dénoncer les promesses non tenues du locataire de Sékoutouréyah. Sauf que pour Mamoudou Kaba, ses anciens camarades se sont réveillés tardivement.

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies