Modification du code électoral: le FNDC saisit la CEDEAO

Le front national pour la défense de la constitution (FNDC) n’est pas du tout d’accord avec la modification entreprise par le gouvernement guinéen du code électoral. Ce front opposé à un troisième mandat d’Alpha Condé, a saisi la commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest. Dans sa requête, le FNDC indique que l’État guinéen a violé la convention de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance qui stipule que: « aucun Etat de la CEDEAO ne doit modifier sa loi électorale à 6 mois d’une élection présidentielle sans le consentement d’une large majorité des acteurs politiques »
Requête…

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies