Info d'ici et d'ailleurs

Ministère de l’enseignement supérieur : À peine nommé, Aboubacar Sylla contesté

À travers un décret lu ce mercredi 27 janvier à la télévision nationale, Alpha Condé a nommé Aboubacar Sylla à la tête du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. L’ancien ministre des transports remplace ainsi Aboubacar Oumar Bangoura. Au lendemain de cette nomination, le président des associations scolaires et estudiantines de Guinée fait une réaction surprenante.

Selon Kabinet Keïta qui s’est exprimé ce matin au micro de Flashguinee, les étudiants de Guinée auraient voulu que le ministre Bangoura soit maintenu.

« Malgré le fait que le chef de l’État dispose de pouvoirs discrétionnaires, les étudiants, dans l’ensemble je dirais, souhaiteraient que le ministre Bangoura continue à cause d’abord de sa connaissance du milieu, mais aussi de son expérience dans l’enseignement supérieur parce que nous rappelons que c’est quelqu’un qui vient du secteur et qui est même en situation de classe. Alors, si on envoie une personnalité fortement politique à la tête de ce ministère, nous craignons que ce ne soit pour des raisons purement politiques », a-t-il laissé entendre.

Néanmoins, le jeune porte-parole des étudiants n’a pas manqué de signaler les attentes auxquelles lui et ses camarades attendent du nouveau patron de l’enseignement supérieur.

« Nous attendons du nouveau ministre des réformes structurelles. D’abord, qu’il prenne en compte la situation des étudiants. Il faut qu’il aille dans le sens de satisfaire nos conditions d’études mais aussi de vie. Nous voulons la qualité dans notre formation. Nous voulons beaucoup plus d’infrastructures. Nous voulons la revalorisation de nos bourses. Nous voulons des campus universitaires, des bibliothèques, des WiFi; nous voulons beaucoup de choses », notifie Kabinet Keïta.

Au-delà des étudiants, Aboubacar Sylla pourrait aussi se heurter au SNAESURS qui a déclenché une grève vendredi dernier suite au non-respect de quelques engagements pris par son département.

 

Boubacar Barry