Militarisation de la route « Prince »: le FDNC accuse Ousmane Gaoual d’en être responsable

L’autoroute « Prince » qui est l’une de deux principales de la capitale guinéenne, est militarisée par endroits depuis quelques jours. Pour le FNDC, Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement de la transition, en est responsable. C’est ce que laisse voir un post sur sa page Facebook.

« L’expédition punitive qui s’abat actuellement sur les citoyens de Ratoma, est orchestrée par le porte-parole du gouvernement, Ousmane Gaoual Diallo », indique un passage du post.

A en croire un autre passage du même post, Ousmane Gaoual Diallo : « insiste à ce que le Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA) soit parmi les unités à déployer « pour épurer une partie de Ratoma », pour reprendre son propre propos ».

Depuis quelques jours, le FDNC s’accentue beaucoup plus sur la communication dans son combat pour le retour à l’ordre constitutionnel dans le pays. S’agit-il d’un changement de stratégie ? Aucune réponse pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...