Info d'ici et d'ailleurs

Media : Boubacar Yacine promet d’assainir la presse guinéenne

À l’occasion de l’installation de la commission de délivrance de la carte professionnelles de presse ce vendredi 08 janvier, le président de la Haute Autorité de la communication (HAC) a, une nouvelle fois, dénoncé les failles de la presse guinéenne. Dans sa communication, Boubacar Yacine Diallo promet d’assainir la corporation.

« L’assainissement de la presse pourrait se situer au moins à deux niveaux. Le premier, c’est au sein de la corporation elle-même. La loi a défini clairement la qualité du journaliste, donc il n’y a même pas d’équivoque. Il suffit simplement de voir la loi pour savoir qui est journaliste et qui ne l’est pas. Le deuxième avantage, c’est que nous allons aussi assainir les médias, les organes, parce que ce n’est qu’en Guinée d’après mon expérience où on voit un journaliste d’un organe qui est patron d’un autre organe qui n’a pas de siège et qui est seul. Il est à la fois directeur, comptable, journaliste et tout », a-t-il fait savoir.

Par la même occasion, le patron de l’institution en charge de réglementer les médias assure que ce nettoyage de la corporation n’a pas pour vocation de tuer un organe quelconque.

Cependant, conclut Boubacar Yacine Diallo, « nous aurions aimé que les organes fonctionnent comme des entreprises de presse, parce que très souvent et malheureusement ici, on a vécu que de simples organes de presse où un individu peut collecter tout seul, les nouvelles technologies le lui permettent aujourd’hui et à ce moment-là, la presse paie un lourd tribut ».

 

Boubacar Barry