Me Alseny sur le dossier d’Amadou Diouldé«Nous avons beaucoup d’espoirs et nous espérons que le droit sera dit»

Amadou Diouldé Diallo Arrêté depuis quelques jours, pour offense au chef de l’Etat, le célèbre journal présente aussi des problèmes de santé.

Depuis son arrestation, ses avocats se battent bec et ongles pour sa libération. Ce vendredi 5 mars, l’audience a eu lieu à la Chambre de contrôle de l’instruction. Pour Me Alseny Aïssata Diallo, ils ont réussi à expliquer pourquoi il est nécessaire de mettre Amadou Diouldé en liberté.

‘’Après plusieurs débats, le dossier avait été mis en délibéré avec un arrêt qui dessaisie la présidence de la chambre au profit de la chambre dans sa composition.

Il y a eu un débat houleux entre le parquet et nous. Mais nous avons réussi à faire expliquer de façon détaillée à la Cour la nécessité de mettre M. Amadou Diouldé Diallo, en lliberté d’infirmer l’ordonnance qui a été prise par le juge d’instance de Dixinn, statuer à nouveau et qu’on le remette en liberté ou sous contrôle judiciaire.

La Chambre de contrôle d’instruction finira par nous suivre.

Nous avons beaucoup d’espoirs et nous espérons que le droit sera dit. Le dossier a été mis en délibéré pour décision rendue mercredi»

«Il est poursuivi pour un délit de presse.

Quelle que soit l’issue du procès, si les faits sont établis, il ne risque court qu’une peine pécuniaire et non privative de liberté.

C’est pourquoi, nous avons demandé à la Cour de bien vouloir nous suivre», a fait savoir Me Alseny Aissata Diallo.

Fatoumata Diaraye Bah

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies