La nouvelle est à vos côtés.

Matoto : les points noirs du marché d’Enta, débarrassés, le nouveau maire Mamadouba Toss Camara, prend de nouvelles mesures

Installé il y a quelques semaines, le conseil communal de Matoto, à sa tête Mamadouba Toss Camara, n’a pas mis de temps, pour engager une croisade contre les tas d’immondices de cette commune.

Le marché de Enta, a été la première étape d’une vaste opération de nettoyage des points noirs de la commune.

Dans la soirée de ce mercredi, 13 mars 2019, toutes les ordures qui étaient entreposées à ce niveau, ont été systématiquement enlevées des lieux, pour être transportées à la décharge de Dar-es-Salam.

L’agence nationale de la salubrité publique, a appuyé cette opération qui a connu l’implication des chefs de quartiers, des administrateurs des marchés  et de tous les acteurs locaux évoluant dans ce domaine.

Toutefois, le maire ne s’est pas seulement limité à cet exercice. Mamadouba Toss Camara, a jugé utile de trouver un domaine (forêt d’Enta), pour temporairement entasser les déchets venant du marché.

« Le site que nous venons de visiter est un ancien site où on déposait des ordures. Mais, il y avait la problématique des moyens logistiques. Maintenant que nous avons les moyens logistiques, on essaye de faire en sorte que le site soit aménagé. Désormais, au lieu que les gens ne viennent déposer les ordures au bord de la route à Enta, ils vont aller de ce côté », a-t-il indiqué, après avoir visité ce site, qui doit être à son tour nettoyé, ce jeudi.

Et pour donner un éclat particulier à cette opération d’assainissement qui se poursuivra dans d’autres quartiers de Matoto, le maire a pris des mesures visant à revoir les contrats des PME qui exercent sur le terrain.

« Il est de notre devoir, de connaître la capacité de toutes les PME évoluant dans la commune de Matoto. Les PME qui seront capables de satisfaire aux attentes de la population, on sera obligé de les reconduire. Mais toutes celles qui font du tape-à l’œil, sans réellement jouer leurs rôles, nous résilierons leurs contrats », a-t-il confié.

A en croire Mamadouba Toss Camara, de nombreuses PME basées à Ratoma, viennent déverser des ordures au niveau du marché d’Enta.

Des amandes seront établies pour toutes celles qui se feront prendre dans la commune de Matoto, a-t-il annoncé.

Pour l’exécution donc de cette décision, des agents de la police et de la gendarmerie, sont déjà mis à contribution pour surveiller les lieux, afin que cette partie ne soit plus un point de regroupement d’ordures.

 

mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies