Marche du FNDC : les manifestants dispersés par les forces de l’ordre

il y a 3 semaines

Après les deux précédentes manifestations réussies du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), cette marche du jeudi 14 novembre s’est conclue en une confrontation entre forces de l’ordre et manifestants comme bon nombre de citoyens l’avait déjà deviné. Le nouveau choix stratégique d’itinéraire du front à savoir l’autoroute Fidèle Castro et le point de départ étant le rond-point de l’aéroport pour investir le palais du peuple, a été vu d’un mauvais œil par le pouvoir en place.

Bien que déterminés à aller jusqu’au bout pour faire renoncer au Président actuel son projet de nouvelle constitution, les manifestants et leurs leaders n’ont pas réussi cette fois-ci à atteindre leur lieu destination qui était le palais du peuple, ils ont été dispersés par des gendarmes et des policiers.

Arrivé au pont Kondéboungny, les échauffourées ont commencé entre les deux camps. Il y a eu des tirs de gaz lacrymogène, des balles qui se faisaient entendre parmi la foule et des jets de pierre du côté des manifestants. Une confrontation qui n’est pas restée sans conséquence parce que deux bus ont été brûlés et des blessés ont été enregistrés du côté des manifestants.

Cet article Marche du FNDC : les manifestants dispersés par les forces de l’ordre est apparu en premier sur Star21TV-Votre télévision.

Lire l'article original sur star21tv
Flashguinee.info n'est pas responsable du contenu de sites externes