Marche du 14 novembre : le pare-brise du véhicule de Sidya cassé par les forces de l’ordre

il y a 3 semaines

La manifestation du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) de ce jeudi 14 novembre a été dispersée par les forces de sécurité au niveau de Gbessia-Kondeboundji. Le pare-brise du véhicule de commandement du président de l’UFR, Sidya Touré, a été saccagé par des hommes en uniforme.

Tous les ingrédients étaient réunis pour qu’il y ait des accrochages entre militants du FNDC et agents des forces de l’ordre ce 14 novembre. Le cortège des leaders du Front national pour la défense de la constitution a été dispersé par les hommes en uniforme au niveau de Gbessia-Kondeboundji peu avant le pont pendant que certains manifestants qui les ont devancés tentaient de forcer le passage. C’est le début du rapport de force.

Dans la foulée, le véhicule de commandement du président de l’UFR est pris au piège dans un caniveau. Sidya Touré est obligé de laisser sur place son véhicule pour se sauver la tête dans une autre voiture. Selon des témoins, c’est des policiers et gendarmes qui ont brisé le pare-brise de la voiture du président de l’Union des Forces Républicaines.

Certains responsables de l’UFR comme Mohamed Tall et honorable Ibrahima Bangoura ont trouvé refuge dans une concession privée à Gbessia Kondeboundji. Plusieurs bus de la SOTRAGUI ont payé les frais de la colère des manifestants qui ont été empêchés de continuer sur l’itinéraire Aéroport-Palais du peuple.

Il faut noter cependant la mort d’un jeune élève atteint par balle au niveau de Hamdallaye.

 Mamadou Tabou Bah pour loura.info

Lire l'article original sur loura
Flashguinee.info n'est pas responsable du contenu de sites externes