Info d'ici et d'ailleurs

Manifs du FNDC/Ibrahima Diallo : « nous appelons tous les citoyens à sortir… pour exprimer leur désaccord, vis-à-vis du projet de 3ème mandat ».

CONAKRY – Après la fin de trêve ce jeudi 8 février dernier, demandée par les leaders religieux, les responsables du front opposé à la nouvelle constitution d’Alpha Condé ont d’ailleurs appelé le peuple de Guinée à des manifestations de résistance citoyenne, prévues les 12 et 13 février 2020. Pour Ibrahima Diallo, le chargé des opérations du FNDC, comme c’est de lui qu’il s’agit, a déclaré qu’il ne serai plus question d’informer les autorités en place, concernant les « manifestations de résistance ».

« C’est la résistance, mais cette fois associée aux attroupements dans les différents carrefours et quartiers. Depuis le début de la résistance, on a dit qu’on n’informe aucune autorité maintenant, parce qu’elles ont toujours refusé l’autoroute-palais.

Donc, on était dans l’obligation de ne plus les informer, mais de faire recours à l’article 2, alinéa 4 de la constitution », a-t-il longuement souligné dans une déclaration tout en appant les citoyens de manifester massivement contre ce projet de troisième (3) mandat. « Demain nous appelons tous les citoyens, à sortir dans les quartiers et à aller dans les carrefours, pour exprimer leur désaccord, vis-à-vis du projet de 3ème mandat », a dit ce membre actif du dudit front.

Gilbert. T pour flashguinee.info