Les nouvelles sont à vos côtés.

Prochaines manifestations du FNDC :Les femmes appelées à une forte mobilisation contre le 3e mandat

Le Front National pour la Défense de la Constitution prévoit encore de manifester contre un événement changement de la constitution mercredi 12 février et jeudi 13 février.

La branche féminine du FNDC a tenu à cet effet une conférence de presse pour remobiliser les populations mais aussi mettre en garde les autorités contre des actes de violences.
Ce sont des femmes du FNDC infatigables de dénoncer les pertes en vies humaines qui se sont réunies ce mardi à la maison de la presse pour une déclaration à la veille de l’appel à la résistance citoyenne du FNDC. << En effet, au fil des manifestations politiques et sociales, des centaines de morts s’accumulent sans la moindre enquête, a fortiori sans le moindre jugement. Face à cette banalisation de la vie humaine, nous ne cesserons de protester, de dénoncer, de manifester et d’exiger que justice soit faite afin que les parents des victimes puissent enfin faire leur deuil>>, ont elles fait savoir dans la déclaration.
Ces femmes dénoncent également la récidive des forces de défense et de sécurité, sensées protéger la population. Selon elles, cette récidive est encouragée par l’impunité qui met à jour de nouvelles formes d’exactions, celle de la prise d’otage en référence à la dame utilisée comme bouclier humain.
La déclaration touche également l’attaque des cliniques privées. Pour les femmes du FNDC, ces endroits devraient être sources de repos et de calmes pour leurs hôtes du moment. Elles condamnent d’ailleurs ces violations qu’elles qualifient d’horreur imprescriptible. Le refus des hôpitaux publics de recevoir les manifestants blessés ou morts est pour l’expression “de la haine noire qui a ainsi atteint le plus haut degré”.
Toutes ces violations des droits  humains ne les empêchent pourtant pas de continuer à manifester. <<C’est pour toutes ces raisons que nous demandons à toutes les femmes de Guinée de rester mobilisées pour continuer le combat. Nous appelons toutes les femmes à sortir massivement demain mercredi et le jeudi pour participer activement à la manifestation du FNDC conformément au programme indiqué. Nous femmes de Guinée,  nous exigeons une fois encore l’arrêt immédiat de ces tueries et de tout type de violence à l’endroit de nos filles et fils de Guinée lors des manifestations pacifiques>>, ont elles demandé.
Mais la question qui se pose est: l’appel sera-t-il entendu pour une fois?
Elisabeth Zézé Guilavogui
Vous pouvez lire aussi :  COMPTE RENDU DE L'AG DU RPG ARC-EN-CIEL DU SAMEDI 04 JANVIER 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite